Retour sur le Semi de Nuits.

Après 8 semaines d'entraînement, j'ai enfin fait le semi de nuits le week-end dernier. Mon objectif annoncé était de faire aussi bien que l'an dernier, mais au fur et à mesure de mon entraînement je suis devenu un poil plus ambitieux.

Je voulais partir sur une base de 3"55 en allure et tenter de descendre sous la barre des 1h23. Le plan s'est bien déroulé jusqu'au 10ème kilomètre ou je suis arrivé autour des 40 minutes comme prévu, avec comme objectif d'accélerer légèrement pour la deuxième partie. En plus j'avais trouvé un compagnon de route à la bonne allure.

Sauf que j'ai eu un pépin: juste avant le ravito de mi-parcours, j'ai bu un gel et je l'ai poussé avec de l'eau. En quelques secondes j'ai eu des maux de ventre assez forts pour m'obliger à ralentir sacrément. J'ai fait les deux kilomètres suivants à 4"20 et j'ai eu beaucoup de mal à revenir à une allure de croisière.

Résultat des courses, je fini en 1h24mn24s au pistolet, 1h24mn10s à la puce, soit une allure moyenne de 4mn/km.

Je suis un peu déçu sachant qu'en plus le parcours à changé et était un peu plus facile que l'an dernier -- les chronos des autres coureurs sont tous meilleurs d'une à deux minutes en moyenne. Mais j'ai quand même réussi à bien limiter la casse et ca me donne de l'espoir pour le prochain semi de me rapprocher de mon objectif <1h23mn.

Moralité: plus jamais de Gel sur cette distance. De toute façon je ne serais pas arrivé au bout de mes réserves de glucides. Je me suis laissé un peu amadoué par le marketing sur ce coup là. Enfin pas complètement puisque je n'ai pas pris les 4 à 6 gels recommandés par les marques pour faire un semi dans de bonnes conditions.

Les anciens du clubs me l'on dit à l'arrivé: sur un semi, quelques gorgées d'eau, c'est tout. :)

Commentaires